L’APPRENTISSAGE DE LA TENUE DE PLACE 
 
APPRENDRE À S’IMMOBILISER ET CONTRÔLER SON IMPULSIVITÉ EST LA BASE DE TOUTE VIE COMMUNE ENTRE LE CHIEN ET L’HOMME 
 
En toute situation, cela permet d’avoir le contrôle sur le chien, et de lui apprendre à ne pas produire des comportements gênants comme foncer à la porte en aboyant, sauter sur les invités ou les maîtres à leur retour, se précipiter sur des personnes et renverser des enfants, bondir sur les congénères. 


Cela oblige aussi le maître à contrôler son chien à distance, autrement qu’en le retenant physiquement. 
Cela permet d’apprendre au chien à rester à distance et au maître à communiquer à distance.   

 

• Apprendre préalablement le « assis » et « couché ». 

 

• Faire coucher le chien sur une zone définie. 

 

• Regarder le chien en le montrant du doigt et en prononçant un mot comme « pas bougé » 

 

• Reculer lentement en continuant de regarder le chien et de le désigner du doigt. 

 

• Cette désignation visuelle maintient l’attention du chien 

 

• Le chien doit se concentrer sur votre doigt pointé qui peut être perçu comme une légère menace à laquelle il répond par l’immobilité 

 

• S’éloigner progressivement sans aller trop loin au début. 

 

• Si le chien quitte sa place, ne pas sanctionner ni le renvoyer à cette place, mais simplement le ramener sur place et le refaire se coucher. 

 

• S’éloigner à nouveau et arrêter l’exercice avant que le chien perde patience et se déconcentre. 

 

• Répéter de nombreuses fois sans vouloir aller trop vite dans la progression de la difficulté 

 

• Ensuite, s’éloigner et ne plus regarder le chien. Revenir et s’éloigner à nouveau. 

 

• Puis  augmenter  la  difficulté  en  passant  à  côté  du  chien  sans  lui  parler  et s’éloigner, passer à côté et lancer un objet à proximité, enjamber le chien et repartir. 

 

• Enfin stopper l’exercice en allant vers le chien et le récompenser. 

 

• Ne pas terminer l’exercice en appelant le chien pour qu’il quitte sa place, car le chien finira par anticiper cette fin et revenir en quittant sa place avant l’ordre, donc désobéir.


Sources :

DR Vétérinaire Isabelle VIEIRA  http://www.vieiraveterinaire.veto.pro/

Ancienne interne de médecine de l’ENVA, Diplômée du CES d’hématologie et biochimie clinique, Diplômée du CES de diététique,Comportementaliste diplômée des Ecoles Vétérinaires Françaises, Chargée d’enseignement vacataire en troubles de comportement à l’Ecole Vétérinaire d’Alfort, Présidente de la Société Européenne d’Ethologie Vétérinaire des Animaux Domestiques